Tribute to David Bowie & co.

YelloWorld est né d’une nécessité : donner un concert privé dans une chapelle du XVIIe siècle à Saint Germain en Laye, pour un public international et pas forcément orienté jazz. Le programme de la soirée s’est alors monté en fonction des passions, des influences et des désirs de chacun mais aussi avec l’objectif de surprendre ce public hétérogène.

C’est Pierre Pinto, le guitariste, qui a eu l’idée de cette formation avec un clavier /chanteur (Frank Gourgon), un bassiste (Christian Duperray) et un batteur (Francis Jentel). Au bout du compte, David Bowie et Sting côtoient Harry Belafonte et Eugene Mona dans un répertoire qui compte aussi des compositions originales.

YelloWorld est donc une fusion étonnante de rock, de jazz et de musique ethnique. Le mix de la voix bluesy de Frank, des percussions de Francis, ainsi que les couleurs très variées des guitares de Pierre et de Christian contribuent à la création de ce  mélange unique, auquel s’ajoutent parfois des invités de marque tels que la chanteuse Caroline Faber et l’harmoniciste Sébastien Charlier.

L’accueil enthousiaste reçu par le groupe à l’issue de sa première prestation l’a incité à poursuivre cette belle aventure.

.

.

Pierre Pinto : guitare / chant

Frank Gourgon : clavier / chant

Christian Duperray : basse

Francis Jentel : batterie